Appi-Home-remporte-l’Agoria-eHealth-Award-2016
juin 3, 2016

Ce 3 juin avait lieu la cérémonie des ehealth awards, organisée par Agoria, la fédération belge des entreprises technologiques. Ce prix a pour but de mettre en valeur les meilleurs projets TIC dans le secteur des soins de santé.

C’est l’Hôpital universitaire d’Anvers qui remporte cette année le premier prix des Agoria e-Health Awards, avec son application de monitoring Appi@Home. Contrôler l’évolution de la douleur du patient au quotidien tout en limitant les visites à l’hôpital, voilà le défi relevé par l’application Appi@Home. Marc Lambotte, CEO d’Agoria : « Ce projet illustre parfaitement ce que nous essayons, avec les e-Health Awards, de promouvoir : des projets innovants qui améliorent la qualité des soins, le confort et l’autonomie du patient tout en allégeant les processus médicaux et administratifs. Des projets qui encouragent la collaboration entre les différents acteurs, notamment grâce aux technologies mobiles. »

Le jury, composé d’experts et d’utilisateurs du secteur, a également décerné un prix spécial à l’Hôpital Erasme pour son projet de Terminologie SNOMED-CT qui favorise l’interopérabilité des données de santé en intégrant et déployant une terminologie clinique codée et internationale. Marc Lambotte : « Si les e-Health Awards mettent en avant l’innovation, ils récompensent aussi le caractère réutilisable et évolutifs des projets. Pourquoi chaque fois réinventer la roue ? Nous encourageons en effet les projets qui utilisent des applications déjà existantes, qui sont en ligne avec la vision et donc capables de s’intégrer aux différents plans e-Health . »

Avec ces e-Health Awards, Agoria met aussi en avant les entreprises qui développent ces technologies. « Et le succès est au rendez-vous : cette année Agoria a reçu 31 projets, ce qui est un record ! » se réjouit Marc Lambotte. « Non seulement le nombre de projets présentés augmente chaque année, mais leur qualité et leur caractère innovant s’améliorent aussi. » Notons également une augmentation du nombre de projets francophones, ainsi que des projets émanant d’autres types d’institutions comme des hôpitaux psychiatriques ou des maisons de repos.

Lire l’article