health tech 1
avril 19, 2017

Vincent LiévinMardi 11 avril 2017

Alors que son cabinet ministériel fait l’objet de plusieurs remaniements avec notamment le départ prochain de son Monsieur e-santé , Franck Ponsaert, le lancement des 10 premiers projets d’applications mobiles dans les soins de santé est acté. Le chantier a pris donc un peu de retard au démarrage d’autant qu’il reste encore 14 projets à développer des 24 projets initialement sélectionnés par le comité d’évaluation constitué de membres de l’Inami, du SPF Santé publique de l’AFMPS et de la plateforme eHealth. « Le comité d’assurance de l’Inami a donné son feu vert pour les contrats de 10 projets. La plateforme e-Santé va publier les résumés de ces projets dans les prochains jours. Chaque projet durera 6 mois, à compter de la date de démarrage » précise-t-on au cabinet de la ministre fédérale de la santé.

Concrètement, sur le terrain les choses se précisent : « Dès que les contrats ont été signés, les acteurs impliqués peuvent commencer à chercher des candidats pour leurs projets. La participation n’est possible qu’après qu’un patient ait donné son consentement éclairé » ajoute-t-on chez la ministre : « En ce moment, les négociations contractuelles des autres projets sont en cours, en autres sur les aspects financiers et juridiques »

Les 10 projets dont le contrat a été approuvé par l’Inami sont:  « mHartslag » avec l’ AZ Sint-Jan Brugge, Thuiszorg CM, UZ Antwerpen, Virga Jesse Hasselt, Ziekenhuis Oost- Limburg et les cercles des médecins généralistes des régions impliquées , le « TOC-m-health » de la Croix Jaune et Blanche d’Anvers et de l’AZ Sint-Maarten, le projet « 24/7 monitoring van vitale lichaamsfuncties in de thuiszorg«  de la Croix Jaune et Blanche d’Anvers, le  « Cardiocoach Hartfalen OLV Aalst / Digitaal Transmuraal Zorgpad Hartfalen Ronse » de l’OLV Aalst , de la Croix Jaune et Blanche d’Oost-Vlaanderen et de l’AZ Glorieux, « l’Interpret-Dia » (Intensive Telemonitoring of Pediatric patients with Real-Time -Continuous Glucose Monitoring in Type 1 Diabetes) de l’UZ Brussel, «Blended Acceptance and Commitment Therapy » de la Psychologenpraktijk De Braam, «e-Mental Health: zelf aan de slag» de la Liberale Mutualiteit Oost-Vlaanderen, « le Beeldbellen » du Netwerk GGZ Midden-West-Vlaanderen PRIT et du Netwerk GGZ Zuid-West-Vlaanderen,  « l’In-Ambulance Telestroke » (Zebra) de l’UZ Brussel, l’UZ Antwerpen, l’UCL Saint-Luc et l’ULB Erasme et « le Stay on track» (projet AMTRA – Ambulant Monitoring of cancer Therapy using a smartphone Application) avec l’ AZ Maria Middelares, l’UZ Antwerpen, , l’AZ Monica Antwerpen, l’AZ Heilige Familie in Reet, le CHU UCL Namur ent le GHDC (Grand Hôpital de Charleroi)

Comme on le constate, à part le projet Zebra à Bruxelles et le projet AMTRA qui implique deux hôpitaux wallons, la wallonie brille par son absence pour ces premiers contrats. Nous n’avons pas obtenu plus d’explications de la part du Cabinet De Block .

Source